Thés Glacés : Plaisirs et bienfaits rafraîchissants

Lorsqu’il fait chaud, nos besoins hydriques sont très importants car nous perdons beaucoup d’eau et de sels minéraux. Le thé glacé est la boisson de l’été pour se rafraichir, s’hydrater, se faire plaisir en prenant soin de soi, l’occasion de réaliser à la maison des boissons saines, biologiques, sans sucres ajoutés, sans calorie en profitant des bienfaits anti oxydants et détoxifiants des thés. Les enfants aussi savent apprécier la saveur gourmande et fraiche des thés glacés et son pouvoir désaltérant. Une belle façon de leur apprendre à oublier les boissons industrielles trop sucrées et chimiques du commerce ! Avec quelques glaçons en plus pour réduire la théine, quelques rondelles de citron pour faire le plein de vitamines C, le thé glacé s’emporte dans une gourde et se partage à la récré !

Les origines du thé glacé :


Dès les années 1800, on trouve en Caroline du Sud, au cœur des plantations de coton et de riz de nombreuses recettes de thés glacés. Mais officiellement, le thé glacé a été "inventé" lors de la foire de Saint-Louis dans le Missouri en 1904, par Richard Blechynden alors directeur du Pavillon des Indes orientales et commissaire du thé.


Il avait préparé du thé chaud pour les visiteurs et a remarqué que personne n’en profitait en cette période de chaleur intense. Il eu l’idée de  givrer son mélange chaud et a servi le thé glacé, le succès fut au rendez-vous.
Depuis, partout dans le monde, le thé glacé a trouvé une place de choix pour s’hydrater, se délecter, se faire plaisir.

Le thé glacé dans le monde

À Taiwan, on savoure le thé glacé avec du lait, des fruits et des perles de tapioca, le bubble tea.
Le Cha Yen est la version thaïlandaise du thé glacé, souvent aromatisé avec des épices et du lait de coco.
Au Japon, on se rafraichit avec le mugi-cha, un thé glacé de céréales.
Au Vietnam, le thé vert glacé  Trà đá est systématiquement proposé avec un repas.

A Hong Kong et en Chine, on prépare le Yuan Yang, un thé glacé au lait servi avec une touche de café.
Au Sénégal et en Égypte, on apprécie l’infusion d’hibiscus le karkadé à la façon d’un thé glacé.
En Indonésie, le thé glacé est parfumé à l’orange, es jeruk teh, ou au gingembre teh jahe.

Comment préparer son thé glacé bio ?

On pourrait penser que la manière la plus rapide et la plus simple serait de faire infuser le thé glacé dans de l’eau chaude, mais pas du tout car à chaud le thé va développer trop de tanins et devenir acre en refroidissant. Tous les puristes s’accordent pour dire que les meilleurs thés glacés se font à froid ! Chez terred’Oc, tous nos thés sont formulés pour s’infuser à froid, les saveurs des feuilles de thé entières et des arômes naturels et biologiques se développent en douceur dans l’eau fraiche. Il suffit de mettre le thé dans une bouteille d’eau ou une carafe d’eau le soir dans le réfrigérateur et le lendemain il suffira de filtrer. Pour les plus pressés, quelques heures  au frais (3 à 4 heures) pourront aussi suffire pour réaliser un délicieux thé glacé !

La recette du thé glacé parfait

 
Utilisez une bouteille en verre avec une large ouverture ou carafe avec un couvercle, la remplir d’eau froide à température ambiante (si possible, filtrée afin d’éliminer le calcaire et le chlore), ajoutez les feuilles de thé à raison de 5 cuillères à café dans 1 litre d’eau froide. Laissez jusqu’à 5 h au réfrigérateur, dans l’idéal une nuit. Filtrez et remettre dans la carafe. Avec ou sans glaçon, dégustez cette boisson bio rafraîchissante pleine de saveur. Inutile de sucrer car les saveurs sont douces et gourmandes. Si vraiment vous tenez à sucrer alors il vous faudra utiliser un sucre liquide (sucre de canne, sirop d’agave bio).
 
En fonction du thé glacé que vous préparez, vous pouvez l’agrémenter de morceaux de fruits frais bio (pêche de vigne, fraise, fruit de la passion), d’herbes aromatiques (menthe, citronnelle) ou d’épices douces (vanille, cannelle).

.