Thé vert

Le processus de fabrication du thé vert varie selon les pays (au Japon, il est étuvé à la vapeur d’eau, en Chine à la chaleur sèche). Toutefois, les grandes étapes sont presque similaires dans tous les pays. Après la cueillette, les feuilles sont mises à flétrir quelques heures afin d’éliminer l’eau des feuilles, puis torréfiées afin de bloquer les enzymes responsable de l’oxydation. Ensuite, les feuilles sont roulées (à chaud ou à froid en fonction des pays et des savoir-faire) afin de donner une forme au thé (en forme de perles, de sourcil, d’aiguille, de spirale, de torsade etc) et des saveurs aux feuilles en brisant les cellules aromatiques. Enfin, vient le séchage complet et le tamisage qui permet de calibrer les feuilles. Apprécié pour sa saveur mais aussi pour ses innombrables vertus, le thé vert est une boisson bienfaisante, à consommer sans modération !