Retrouvez nos thés aux saveurs acidulés

Ils proposent des saveurs délicieuses à travers leurs zestes chargés en huiles essentielles aromatiques, à travers leurs pulpes juteuses et vitaminées. Ils se marient aux feuillent de thés sous toutes les formes : en extrait pour apporter du pétillant et de la vivacité, en écorces pour apporter de la force, en pulpes séchées pour apporter de la douceur, du fruité …du plus acide (citron, limette, ) au plus gourmand (mandarine rouge, orange sanguine…), en passant par le plus exotique (yuzu, combava). Les agrumes se déclinent avec bonheur dans le thé.

Les agrumes, les Hespérides, les citrus

Une étude scientifique récente montre que les agrumes sont issues d’une évolution ancienne de 8 millions d’années ! Longtemps les botanistes ont pensé que les citrus étaient originaires de Chine alors qu’ils poussaient aussi en Inde, dans l’Himalaya, en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande, en Birmanie. Le climat chaud et humide de l’Asie tropicale était idéal pour le développement des agrumes. C’est à travers les croisades que les premiers citrus arrivent en Méditerranée puis plus tard à partir de la route des épices, les portugais ramenèrent des plants d’orange de Ceylan au Portugal. Les agrumes seraient arrivés aux Amériques avec Christophe Colomb qui avait emporté dans ses cargaisons des graines de différents fruits et notamment l'oranger amer qui a été planté aux Brésil et au Paraguay par les Jésuites.

Citrus ou agrumes ?

Autrefois, les botanistes utilisaient uniquement le nom de citrus mais depuis le XXieme siècle, on utilise le terme agrumes. Le mot est emprunté à l’italien agrumi qui vient du lation médieval acrumen et signifie « substance de saveur aigre », il est en général employé au pluriel, mais le singulier peut s’utiliser pour désigner des fruits du genre citrus : le citron est un agrume.

Les agrumes, dont il existe des centaines de variétés à travers le monde, ont des noms, des formes, des couleurs, des textures, des saveurs incroyables. On en fait des jus de fruits (l’incontournable jus d’orange), des confitures (orange amère), des gelées (yuzu), des liqueurs (curaçao, limoncello), des boissons (limonade), des huiles essentielles avec les fleurs fraiches (néroli) et du thé à la bergamote (Earl Grey).

La bergamote dont la meilleure provient de Calabre dans l’extrême sud de Italie. Il faut une terre bien particulière (en bord de mer uniquement), un printemps sec et un été chaud, un automne humide (la récolte à lieu en hiver) pour obtenir la meilleure des essences de bergamotes, avec des facettes fruitées, ensoleillées, zestées et légèrement poivrées. On ne sait pas grand-chose du bergamotier (peut-être un croisement entre l’orange amère et la lime ), il est pour la première fois mentionné dans un livre au XVIIème siècle, ses fruits dont la pulpe très aromatique est légèrement amère, sont récoltés principalement pour la saveur de son écorce qui est distillée pour être utilisée en parfumerie, en confiserie et surtout pour aromatiser le thé . Il faut 100 kg de zestes frais pour produire seulement 500 ml d’huile essentielle ! On fabriquait autrefois des petites boites avec la peau de la bergamote, finement décorée et gravée ! On distille aussi les feuilles et les fleurs de la bergamote, cette huile essentielle très confidentielle s’appelle le petit grain bergamotier.

Thé vert ou thé noir aux agrumes ?

C’est l’essence de bergamote, si élégante, florale et pétillante, riche en limonène et linalol que l’on retrouve dans notre thé Earl Grey, mais aussi dans notre thé Goût russe aux agrumes…En fonction de la saveur recherchée, on peut utiliser de la bergamote verte ou de la bergamote mûre. Traditionnellement, la bergamote aromatise le thé noir mais son élégance se mêle avec bonheur au thé blanc et au thé vert. Elle joue un rôle magistral dans le thé, elle est irremplaçable, mais les arômes de synthèses n’ont jamais pu rivaliser avec l’huile essentielle de bergamote !

Thé aux agrumes et bienfaits

Aux bienfaits du thé bio antioxydant, diurétique, détox, s’ajoutent les bienfaits des agrumes biologiques. Bien-sûr, il ne reste plus de vitamine C dans l’huile essentielle ou dans l’écorce séchée, mais de nombreux bienfaits persistent. L’écorce des agrumes est riche en flavonoïdes anti-oxydants, l’huile essentielle de bergamote ou de mandarine apaisante, l’orange et le citron digestifs, le pamplemousse et le yuzu harmonisants…à savourer pour le plaisir et pour le bien-être.

.