Pour un Noël en fête au naturel !

Magie de Noël. Fête de la lumière qui, peu à peu, s’installe et apparaît partout : dans les maisons, aux fenêtres, aux balcons, sur les sapins. Les parfums et les douceurs des marchés de Noël nous transportent avec leurs incontournables kouglofs, bredeles et vins chauds aux épices douces. Profitez de cette ambiance féerique pour savourer un thé de noël ou une tisane de noël bio : prenez une belle théière en verre, verser l’eau bouillante délicatement sur les feuilles de thé ou les plantes pour les faire danser ; les épices et agrumes scintilleront de mille saveurs. Puis, s’installer confortablement devant le poêle ou le feu de cheminée entouré d’un plaid tout doux et laisser les senteurs gourmandes et épicées envahir l’atmosphère. C’est bientôt Noël… Attendre quelques minutes afin que les feuilles distillent toutes leurs couleurs et leurs saveurs, laisser encore une ou deux minutes afin que la cannelle diffuse toute sa douceur sucrée, le gingembre toute son intensité acidulée, que les fruits et les écorces d’agrumes se déploient et apportent leurs saveurs zestées et pétillantes. Verser le breuvage réconfortant et odorant dans une tasse ou un mug, rajouter quelques gouttes de miel liquide ou crémeux pour les plus gourmands dans la tasse, respirez les effluves aromatiques du thé de Noël ou de la tisane de noël, pomme confite, poire gourmande, cannelle suave, savourez sans modération cette boisson tonifiante et bienfaisante. Fermer les yeux, c’est presque Noël… saveurs, douceurs, senteurs se télescopent dans la tasse… quel bonheur… Magie de Noël !

Comment préparer le thé de Noël ? Quels parfums choisir ?

Vous pouvez le consommer tel quel ou bien y apporter votre touche personnelle, faire un thé de noël maison, en fonction de vos envies !

Quelques idées gourmandes et bienfaisantes.

Pour le thé vert bio Fête divine : prendre 6 cuillères à café de thé pour une théière d’1 litre d’eau et faire chauffer à 85 °C. Laisser infuser 3 à 4 minutes. Rajouter dans votre mug des zestes de pomme fraîche ou séchée pour encore plus de douceur et de gourmandise. Un vieil adage dit : « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours ».

Pour le thé vert bio Noël enchanté : prendre 6 cuillères à café de thé pour une théière d’1 litre d’eau et faire chauffer à 85 °C. Laisser infuser 3 à 4 minutes. Rajouter dans votre mug des zestes d’orange ou de mandarine bio pour plus de saveurs zestées !

Pour le thé noir Rêve d’hiver : prendre 6 cuillères à café de thé pour une théière d’1 litre d’eau et faire chauffer à 90 °C. Laisser infuser 3 à 5 minutes. Rajouter dans votre mug ou votre théière des bâtonnets de cannelle pour intensifier la saveur épicée et profiter des bienfaits de la cannelle revigorante.

Thé de Noël et santé

Une boisson revigorante composée de thé et d’épices pour apporter énergie, pour aider à digérer après un repas ou tout simplement pour profiter d’une boisson saine et gourmande sans calorie ! Quel thé boire pour noël et les fêtes de fin d’année ? Boissons chaudes, thé de noël bio, tisanes d’hiver et de noël bio, toutes les boissons de noël aux épices et aux agrumes sont des élixirs merveilleux pour affronter l’hiver.

Les traditions de Noël en Provence

L’escargot porte lumière. Une très jolie et poétique tradition de Noël qui trouve son origine dans le sud de la France, dans le comté de Nice, en Catalogne et dans le Languedoc qui consistait à illuminer des coquilles d’escargot avec de l’huile d’olive et une mèche en coton. Elles étaient fixées autour des fenêtres sur le dessus des portes.

Si l’on cherche le mot « lampion » dans le « Trésor du Felibrige » de Frédéric Mistral (lampion en Provençal), on y trouve également cette tradition : « Dans les fêtes où l’on illumine les fenêtres, les paysans se servent d’escargots en guise de lampions ».

Dans « Le soleil des limaçons », Claudine Fabre Vassa nous livre également cette ancienne tradition du début du XIXe siècle des Hautes Alpes :

« Le jour où les veillées finissent, les enfants remplissent les coquilles d’escargots de lumières et les fixent sur des planches pour les laisser flotter sur l’eau de la rivière en créant des chemins de lumières qui voguent sur l’eau. »

Quelle est l’origine du thé de Noël ?

La tradition du thé de Noël viendrait du vin chaud des pays scandinaves, mais aussi certainement de l’antiquité où l’on rajoutait des épices pour aromatiser et conserver le vin, et surtout de l’époque médiévale où le vin était associé au miel et aux épices (l’hypocras).

En Provence, on produisait un vin de grenade appelé vin de milgrana et le claret ou claretum qui était servi pour les fêtes de Noël. En Alsace, le Lautertrank était infusé avec des plantes aromatiques, du miel et des épices…

Ces vins doux aux épices où le poivre dominait n’étaient pas uniquement utilisés pour leurs vertus médicinales mais pour le plaisir de leurs saveurs, pour le partage, la convivialité, la fête, même s’ils étaient principalement vendus par les apothicaires !

Dans beaucoup de régions et de pays, on déguste l’hiver du vin chaud sucré et épicé pour se réchauffer, symbole des marchés de Noël (ces derniers existent depuis le Moyen Âge en Allemagne puis en Alsace à partir de 1570).

Les thés de Noël ont pu être imaginés pour se réchauffer et se régaler sur les marchés de Noël en Alsace, en Scandinavie où en Allemagne, une alternative au vin chaud.

Une boisson chaleureuse, gourmande, réconfortante, saine et FESTIVE !

.