Qu'est-ce qu'un thé aromatisé ?

Depuis toujours, le thé a été traditionnellement aromatisé avec des fleurs en Asie, des épices en Inde, de la cardamome au Yemen, des agrumes en Russie…

Mais aujourd’hui, le talent des aromaticiens permet d’imaginer de nouvelles compostions, des saveurs beaucoup plus originales et intenses que les plantes et fruits séchés ou les épices…

Des notes ultra-gourmandes de beurre salé, de miel, de vanille, de noix de coco, des notes ultra-fuitées et juteuses de pêche, de grenade, de fruits exotiques.

Les arômes naturels et biologiques peuvent être obtenus de différentes façon…

Par macération dans de l’alcool puis évaporation (vanille, café, noisette, cassis), par concentration d’une substance végétale (framboise, pêche, abricot, rhum), par distillation à la vapeur d’eau des plantes aromatiques ou des épices (essences de menthe, de verveine, de cannelle), par hydrodistillation (eau florale d’oranger, de rose), par expression à froid (zeste des agrumes), par infusion (myrtille, rhubarbe, réglisse).

Les aromates sont aussi des arômes (épices, herbes aromatiques).

Pourquoi aromatiser le thé ?

Bien-sûr, les feuilles de thé de part leur procédé de transformation qui permet de développer des arômes complexes, se suffisent à elles-mêmes.

Toutefois, thés et arômes se marient à la perfection, se révèlent, se complètent.

Grâce à la créativité et au talent de l’aromaticien qui est capable de restituer le profil aromatique des fruits frais mais aussi du caramel, du beurre salé ou d’une gourmandise à la menthe et au chocolat, le thé se trouvera magnifié !

.