Couleurs

Les couleurs du thé : thé bleu, thé blanc, thé vert

Thé bleu, thé blanc, thé noir, thé vert… Toutes les couleurs du thé proviennent d’un seul et même arbuste, le Camélia de Chine. Mais alors, qu’est-ce qui crée cette délicieuse palette de couleurs ? Combien de variétés et couleurs de thé existe-t-il ? Qu'est-ce qui distingue ces couleurs de thé ? Voici toutes nos explications !

La couleur du thé due à un processus particulier : l’oxydation

Chaque couleur du thé est obtenue par une étape de fabrication essentielle nommée l’oxydation. Ce dernier est un processus naturel de vieillissement des feuilles (tout comme les couleurs changeantes des feuilles des arbres que l’on peut admirer à l’automne). Ce sont donc les différentes étapes de transformation subies par les feuilles de l’arbuste qui vont déterminer la couleur du thé.

Lorsqu’elles sont privées d’eau, les feuilles, au contact de l’air, se dessèchent, changent de couleur, virent progressivement du vert au marron et changent également de goût.

Les couleurs de thé, c’est donc une histoire d’oxydation, plus ou moins élevée. Cette oxydation permet de révéler des arômes différents selon son intensité.

Les différentes couleurs du thé, une belle harmonie de couleurs

Le thé blanc

Le thé blanc est celui dont les feuilles subissent le moins de transformation. En effet, ce thé n’est que très légèrement oxydé (le traitement est minimal). C'est d’ailleurs le thé blanc qui connaît la transformation la plus faible parmi toutes les couleurs de thé. Le thé blanc est principalement constitué de bourgeons, ce qui en fait un thé riche en arômes. Il existe deux grandes variétés de thés blancs : les aiguilles d’argent et le Bai Mu Dan (pivoine blanche). On retrouve aussi d’autres variétés de thés blancs moins connues telles que le Shou Mei ou le Pai Mu Tan.

Le thé vert

Le thé vert est un thé dont l'oxydation naturelle est rapidement arrêtée après la cueillette. Les feuilles, une fois cueillies, sont mises au soleil ou à l’air chaud sur de grands plateaux. A l'image du thé blanc, le thé vert est un thé très peu oxydé, qui permet à la feuille de garder sa couleur verte. Cette couleur de thé est essentiellement produite par la Chine et le Japon, où il est le plus consommé.

Le thé bleu, ou thé bleu-vert Oolong

Le thé bleu-vert Oolong est une variété de thé partiellement oxydé. Le processus d'oxydation se situe à mi-chemin entre le thé vert et le thé noir. Il s'agit d'un thé dont l’oxydation a été interrompue durant le processus de transformation. Les feuilles de thé bleu sont plus grandes que celles des thés verts. Le petit plus : le thé de couleur bleu vert peut se boire le soir en raison de sa faible teneur en théine.

Le thé noir

Le thé noir résulte d’une oxydation totale de la feuille. Les composés oxydés vont entraîner un changement de couleur de la feuille qui va alors devenir de couleur rouille. Cette variété de thé est principalement consommée en Occident, et surtout par les Britanniques.

Le thé sombre, ou Pu Erh

Le thé sombre, aussi appelé Pu Erh, est un thé fermenté. Une nouvelle étape essentielle s'ajoute au processus d'oxydation (commune à tous les thés noirs) pour obtenir un thé sombre. Il s'agit de phase de fermentation du thé. Le Pu Erh, thé fermenté, s’améliore avec le temps et peut se conserver des années. Les thés sombres ont des saveurs plus terreuses, particulièrement reconnaissables à ses notes intenses de sous-bois.

Le thé jaune

Peu connu, le thé jaune est le résultat d’un « mauvais » séchage de thé vert. Après la dessiccation, les feuilles subissent un traitement d’oxydation à l’étouffée. C’est une légère oxydation stoppée par le séchage qui donne cette couleur jaune à la feuille. Les thés jaunes sont très prisés des amateurs de thé, car ils ont une réputation prestigieuse depuis de nombreuses années. Ils sont produits en quantité très limitée par très peu de producteurs.

L’exception : le thé rouge ou Rooibos

L'exception à la règle, il s'agit du thé rouge. Aussi appelée Rooibos, cette couleur de thé ne provient pas du même arbuste que les variétés de thés précédentes. Il provient d’un arbuste africain appelé l'Aspalathus linearis, issu de la famille du genêt. Le thé rouge est en réalité un thé sans théine, il s’agit d’une infusion, idéale pour le soir. Le rooibos possède un goût vanillé, légèrement sucré très agréable en bouche.

Blanc, vert, bleu, noir, jaune… Les couleurs du thé ont de multiples saveurs à nous faire découvrir.

Chaque couleur du thé possède ses particularités

Le temps d’infusion du thé, la température de l’eau, le goût ainsi que les bienfaits de la boisson liqueur varient en fonction de la couleur du thé choisie.

Pour faire infuser votre thé dans les règles de l’art en fonction de sa couleur, retrouvez nos conseils et astuces.

Le thé blanc :

  • Température : 65-75 °C ;
  • Temps d’infusion : 4 minutes minimum ;
  • Goût : Saveur délicate et légèrement “sucrée” ;
  • Bienfaits : Antioxydant.

Le thé vert :

  • Température : 70-85 °C ;
  • Temps d’infusion : 3 minutes ;
  • Goût : Saveur rappelant l’herbe tondue ;
  • Bienfaits : Antioxydant.

Le thé bleu, ou thé bleu-vert Oolong :

  • Température : 80-90 °C ;
  • Temps d’infusion : 2 à 5 minutes ;
  • Goût : Entre le thé vert et le thé noir ;
  • Bienfaits : Antioxydant, lutte contre les effets du diabète, propriétés anti-vieillissement et anti-inflammatoires.

Le thé noir :

  • Température : 80-90°C ;
  • Temps d’infusion : 4 minutes ;
  • Goût : Saveur sombre et maltée ;
  • Bienfaits : Effets semblables à celui du café. (L’assimilation par le corps est différente : dans le café, la caféine passe immédiatement dans le sang. Dans le thé, la théine est associée aux tanins du thé, qui retardent son assimilation dans l’organisme, et procure ainsi des effets plus lissés sur la durée.)

Le thé sombre ou Pu Erh :

  • Température : 80-90°C ;
  • Temps d’infusion : 4 minutes ;
  • Goût : Boisé ;
  • Bienfaits : Vertus digestives.

Le thé rouge, ou Rooibos :

  • Température : 90°C ;
  • Temps d’infusion : 5 minutes ;
  • Goût : Saveurs douces, le rooibos est reconnaissable à son goût de miel ;
  • Bienfaits : Relaxant.