Notre sélection des meilleurs thés blancs :

C’est dans le Fujian, à partir de la variété Bai Dai, aux feuilles et aux bourgeons duveteux, que les meilleurs thés blancs sont produits. A partir d’une récolte fine (le bourgeon et les deux premières feuilles qui évoquent la forme des pétales d’une pivoine d'où son nom de BAI MU DAN) ou d’une récolte impériale (uniquement le bourgeon) et ensuite travaillé en seulement deux opérations qui consistent en un flétrissage long à l’air libre puis un séchage des feuilles à l’air chaud afin de provoquer une dessication. Le thé est ensuite trié à la main et emballé. Les thés blancs sont appréciés dans le monde entier pour leurs saveurs délicates et leurs richesses en polyphénols antioxydants dus au fait que c’est dans les jeunes pousses et les bourgeons que se concentrent les innombrables principes actifs du thé.

Quelle est l’origine du thé blanc ?

On peut supposer que le thé blanc fut le premier thé consommé en Chine, l’ancêtre du thé vert ou du thé noir. Selon les écrits historiques sous la dynastie Song (960-1279), le thé blanc était bu à la cours impériale. A cette période, la culture du thé se généralisa et se répandit dans toute la population. A la fin de l’année 1595, le jeune jésuite Matteo Ricci écrivait « Ils cueillent ses feuilles au printemps, les sèchent à l’ombre et les gardent pour leur décoction ordinaire, dont ils se servent presque toujours à boire, non seulement à table, mais toutes les fois qu’un hôte entre pour visiter son ami ». On peut comprend qu’il s’agissait d’un thé peu transformé, très certainement un thé blanc.

D’où vient le thé blanc ?

La province chinoise du Fujian est réputée pour la qualité de son thé blanc. C’est dans de magnifiques paysages aux collines recouvertes de théiers, juste en face de la merveilleuse montagne Taimu, que l’on produit le meilleur thé blanc de Chine. Le climat y est idéal avec des étés chauds et humides, des hivers doux, la proximité de la mer et des sols très riches. Très tôt le matin, les cueilleuses commencent leur journée, les camions récupèrent les sacs de feuilles fraiches et de bourgeons en fin de matinée. Le thé est immédiatement traité, les feuilles fraiches et juteuses encore couvertes de rosée sont étendues en fine couche dans la cour de la factory et régulièrement remuées. Contrairement au thé vert, il n’y a ni roulage ni torréfaction. Le thé blanc est caractérisé comme un thé non oxydé mais cela n’est pas tout à fait exact car il n’y a pas de processus de cuisson qui arrêterait l’oxydation aussi le thé blanc est légèrement oxydé sur sa surface lors de sa manipulation. Les feuilles ont alors de légers reflets argentés et cuivrés. Après le flétrissage, le thé est mis à sécher (dessication) sous le soleil ou dans des fours à très basse température. Le Bai Mu Dan (chinois : 白牡丹 ; pinyin : bái mǔdān qui signifie « pivoine blanche ») est un thé blanc à longues feuilles.

Comment préparer le thé blanc biologique ?

Il est conseillé de ne pas utiliser une eau trop chaude (70 °C) et de laisser infuser assez longtemps pour livrer le parfum délicat de ses bourgeons et de ses feuilles, saveur fleurie et végétale d’une grande délicatesse.

Quels sont les bienfaits du thé blanc biologique ?

Le thé blanc est très riches en antioxydants, polyphénols, catéchines, flavonoïdes et autres principes actifs, bénéfiques pour la santé et la beauté de la peau. Les bourgeons contiennent toute l’énergie vitale concentrée et les principes actifs nécessaires au développement du théier et sont bien plus concentrés que les jeunes feuilles de thé. Ils contiennent plus de polyphénols que le thé vert et sont gorgées de bienfaits. Dans la pharmacopée traditionnelle chinoise, le thé blanc est utilisé pour soigner l’organisme et prévenir le vieillissement.

Le thé blanc contient-il de la théine ?

Contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, le thé blanc contient beaucoup de théine et encore plus pour les thés blancs qui contiennent des bourgeons ; le bourgeon contient en effet plus de théine que la feuille de thé ! Quand consommer le thé blanc biologique : Il est préférable, pour les personnes sensibles, d’éviter la consommation de thé blanc le soir. Le thé blanc est délicieux pour accompagner les repas ou servi glacé l’été, c’est une boisson très rafraichissante qui est consommée traditionnellement en Chine dans les périodes de grande chaleur pour rafraichir l’organisme et s’hydrater.