Engagement

Participez au 1% pour la Planète et le lopin de terre deviendra un jardin extraordinaire

Les Rencontres Associations et Philanthropes des 06 et 07 octobre prochains, permettront à 40 associations de défendre leur projet en faveur de l’Homme et l’environnement devant les mécènes adhérents au 1% pour la Planète. Chez terre d’oc, nous produisons des produits cosmétiques à base de beurre de karité équitable du groupement APES/F qui sera bénéficiaire d’un projet à soutenir aux Rencontres mais aussi dès maintenant grâce à vous!

Parce qu’une relation en commerce équitable ne doit pas s’arrêter à l’achat d’une matière première et le versement d’une prime, mais doit permettre de développer et appuyer les coopératives, surtout de femmes, terre d’oc recherche des solutions pour les rendre plus autonomes, améliorer leurs conditions de production et diversifier les activités et par là même, les gains financiers.

Notre groupement de beurre de karité implanté à Kombissiri au Burkina, permet l’activité de 184 femmes issues des villages alentours. En dehors de l’activité du beurre qui ne dure que quelques mois, elles s’occupent des travaux domestiques et de l’éducation des enfants. De plus, elles cultivent des lopins de terre et élèvent quelques volailles. Ici dans la province du Bazèga, comme ailleurs au Burkina, les femmes jouent un rôle primordial dans la vie socio-économique, car même si les terres dans la société traditionnelle mossie sont de coutume la propriété des hommes, elles participent aux travaux champêtres et consacrent à la famille les ¾ de leurs gains contre ¼ seulement pour les hommes…

Alors lorsque Fati, présidente du groupement de Kombissiri nous montre le terrain sur lequel elle projette d’établir un jardin lors de notre visite en 2018,

Nous comprenons l’importance de ce projet mais aussi toute la difficulté de le mettre en place, sans l’aide d’une structure sur place.

1% pour la planète, une réalité sur le terrain.

Notre soutient à travers le 1% pour la planète fin 2018 à Kynarou, association d’aide aux pays en voie de développement dans le monde, va tout à coup nous sortir de l’impasse.

D’un côté, un groupement avec un projet peu structuré, de l’autre une association experte dans la conduite de projet et la réalisation de projets techniques sur le terrain.

Avec une antenne à Ouagadougou pour développer les réseaux d’eau potable, l’assainissement et l’hygiène dans une dizaine de villages, Christian et Sophie de Kynarou nous proposent de visiter le groupement, étudier la faisabilité, monter le projet et rechercher avec nous des financements.

Car le projet PAAGA (femmes épanouies) est complet : clôture, plantations, forage, arrosage, petit matériel agricole, petit hangar pour la partie jardin. Latrines, eau potable, formation au jardinage biologique, formation à l’entretien du matériel en place, et à l’entreprenariat pour la partie gestion et autonomisation. Le suivi de projet sera assuré par Kynarou et fera appel à des intervenants extérieurs compétents… un projet environnemental, social et économique au profit des femmes et donc de la communauté entière de Kombissiri, soit 80 000 personnes!

Aujourd’hui le projet porté par Kynarou a été sélectionné par le 1% pour la planète et sera défendu les 07 et 08 octobre prochains par Sophie, Directrice France devant les membres mécènes du 1% pour la planète comme 40 autres projets concurrents.

Afin de « sortir du lot », le projet à besoin de votre soutient par un don, et par effet de levier, tout don amènera le 1% pour la planète à doubler la somme au profit du projet avec un maximum de 30 000€ de dotation, qui permettrait de financer les plus gros aménagements du jardin ! Vous l’aurez compris, ici pas de « canard parlant l’anglais » ou de « statues qui dansent sur le gazon » mais le lancement d’un jardin aux effets tout aussi extraordinaire... www.kynarou.fr

Les effets directs et indirects

Les effets directs :

• Un revenu régulier pour les besoins de la famille et la scolarisation des enfants, surtout des filles.

• La promotion des opportunités égales aux femmes et aux hommes pour l’accès aux ressources et le partage des revenus.

• L’élargissement des compétences utiles à l’activité beurre de karité et à de nouvelles activités.

• La réduction des tâches pénibles (puisage, transport de l’eau) et l’amélioration de la santé.

Les effets indirects

• Un projet qui s’inscrit dans les orientations de l’Etat (2020-2024) pour la promotion du genre et l’autonomisation des femmes au Burkina.

• Dans le contexte actuel, un essaimage du projet à d’autres communautés.

Exemple de financement par un don qui sera doublé par le 1% pour la planète

• 25€ : 4 mètres linéaires de haie vive.

• 50€ : des semences;

• 100€ : 3 mètres linéaires de clôture.

• 160€ : 50% du cout de création du bassin de compostage bio.

• 300€ : participation à la création du forage.

Vous souhaitez contribuer au jardin, c’est ici.

Particulier : votre don est déductible à hauteur de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable de votre foyer.

Entreprise : votre don est déductible à hauteur de 60% dans la limite de 20% de votre chiffre d’affaires

Article rédigé par Emmanuelle Bertin, Responsable Développement Durable