Engagement

Le ferroutage.

Un bon moyen de réduire son empreinte carbone et le réchauffement climatique.

Chacun sait que le transport est un poste impactant dans le cycle de vie d’un produit et qu’il est difficile de maîtriser le transport des composants en amont de l’usine. Raison de plus pour chercher un moyen d’acheminer nos produits chez nos clients par un mode plus doux : le ferroutage,

Lassociation de la route et du train, permet à terre d’oc de diviser par cinq les émissions de CO² pour le transport de 33 palettes entre les mêmes points de départ et d’arrivée.Nos palettes, chargées dans une caisse mobile d’un semi-remorque GEODIS à Villeneuve rejoignent la plateforme multimodale d’Avignon où elles sont prises en charge sur rail jusqu’à Valenton en région parisienne. Récupérée sur un nouveau semi, la caisse est déposée au dépôt de Nature et Découvertes à Trappes.

Bilan?

Pour des trajets récurrents et des quantités fixes, pour un coût quasiment identique, les entreprises devraient opter pour cette formule qui a besoin de volume pour se développer et devenir, une offre à part entière dans le transport de biens, fiable et responsable… conciliant intérêt économique et général.